Positionnement

A partir d’un background plutôt IT, mais sensible à l’importance croissante des démarches BA et PM, notre cabinet de conseil a construit son offre depuis sa création en 2014 sur l’interaction de trois disciplines : BA, PM et IT. Nos consultants ont, la plupart du temps, des compétences polyvalentes et sont capables d’intervenir sur des missions diverses pour accompagner nos clients sur des préoccupations ou des initiatives variées, visant à délivrer, optimiser ou bien transformer les processus métier en place, qu’ils soient purement métier, purement technologiques ou mixtes.


Le rôle de la BA est spécifiquement d’analyser le domaine d’affaires afin d’étudier la faisabilité et la rentabilité d’une initiative métier, ainsi que d’identifier et de proposer une ou des variantes de solution, qui ne seront pas nécessairement technologiques. Pour ce faire, elle a recours à de nombreuses techniques, telles que les entrevues avec les parties prenantes, les workshops, l’observation, les use cases et user stories, la modélisation de processus et/ou de données, le benchmarking, le brainstorming, etc. Ses principales activités concernent la compréhension du contexte, la collecte et la validation des besoins, leur transformation en exigences par analyse, ainsi que la conception de solutions pour apporter de la valeur ajoutée à l’ensemble des parties prenantes concernées.
Le PM est une démarche qui vise à organiser et à piloter sur le plan stratégique le bon déroulement et déploiement d’un projet ou d’un programme, si le besoin porte sur un ensemble de projets reliés. Pour ce faire, elle doit définir un contenu et ses livrables, établir et suivre un planning et un budget, mais également de gérer les parties prenantes, les ressources humaines, la sous-traitance, la communication, la qualité des livrables, les risques inhérents, etc. Il s’agit donc d’un ensemble d’activités coordonnées dans le but d’atteindre un objectif conforme aux exigences, toute en prenant compte les contraintes préalablement identifiées, la gestion du changement et, de plus en plus fréquemment, la prise en compte de la phase d’exploitation récurrente également.
Le système d’information a d’abord été utilisé dans les organisations comme un outil d’amélioration de la productivité. Au fil du temps et dans la grande majorité des secteurs d’activité, il est devenu un élément critique, indispensable au bon fonctionnement des entreprises. En effet, un IT performant permet, l’automatisation, l’optimisation des processus, la sous-traitance des tâches à faible valeur ajoutée, l’amélioration de la relation client, etc. Les besoins IT et notamment les projets web, ont été à l’origine de l’apparition de nouvelles méthodes de gestion de projet dites agiles. La fonction IT a donc été précurseur dans l’adoption d’approches normalisées et structurées de type PM et BA, ainsi que moteur dans la diffusion de ces démarches au sein des organisations.